chauffage-bois

Le bois de chauffage

Le bois choisi pour le chauffage doit être de bonne qualité. Il faut dans tous les cas éviter les bois récupérés de chantiers, meubles, bords de mer, etc., car ces derniers comprennent des produits toxiques ou corrosifs.

Le bois utilisé pour le chauffage doit être du bois sec. Le bois humide dégage davantage de polluants lors de sa combustion, et il fournit environ deux fois moins d’énergie qu’un bois séché. Par ailleurs, les nouveaux matériels de chauffage ne sont pas conçus pour fonctionner de manière efficace avec du bois humide, et peuvent même s’encrasser et se détériorer.

La certification NF bois de chauffage atteste d'un combustible de qualité la pérennité dans l’approvisionnement la garantie du produit livré.

Sécher le bois

Le bois sèche le mieux à l’extérieur, sous un abri laissant passer le vent, comme par exemple sous une bâche ou un préau. Selon le type de bois et le stockage, il faut de quinze à vingt-quatre mois pour obtenir un bois ne contenant plus que 20 % d’humidité.